L’AGENCE DE GÉOGRAPHIE AFFECTIVE

[ Compagnonnage 2021>2024 ]

Raconter l’espace public. Raconter dans l’espace public.

Tracer ce lien invisible et réciproque entre l’humain et le lieu, la fiction et la réalité ? C’est dans cette réflexion que le travail artistique de l’Agence de Géographie affective s’inscrit. Pour preuves, ses créations déjà accueillies à Saint-André-de-Cubzac : Ta bouche que j’aime tant embrasser, est-ce que tu peux la fermer ?, Dormeuse, Le Retour des rois d’Iran, 50 mètres – la légende provisoire.
L’Agence porte les projets d’Olivier Villanove, conteur, comédien et metteur en scène qui se nourrit de la richesse qu’apporte le voyage et la rencontre. C’est donc naturellement que le Champ de Foire convie Olivier à être son compagnon pour les trois prochaines années à l’occasion d’une saison (2021>2022) dont le fil rouge est Franchir le pas.

Cette saison, Olivier sera présent à Saint-André-de-Cubzac pour différentes occasions artistiques.

Rêveur


Il y a les rêves qui bercent, les rêves qui bousculent et les rêves qui réveillent. Il y a ceux qui surgissent dans la nuit, ceux qui se mûrissent tout au long d’une vie. C’est toujours un moment particulier de venir partager un rêve. Le raconter, c’est livrer une partie de soi.
Olivier se livre et vient vous raconter des histoires qui mettent en jeu la quête d’hommes, de femmes, d’enfants qui un jour ont franchi le pas, celui de se réaliser. Une soirée contes, ça s’improvise avec les gens en fonction du lieu, du moment et de l’envie. C’est modulable, adaptable et non reproductible. Ce sont des histoires qui tombent toujours à pic. Elles auront lieu : les 18 et 19 janvier ainsi que les 17 et 18 mai 2022. Plus d’informations à venir sur nos différents réseaux !


WOUAF


Julie Chaffort et Olivier Villanove s’installent dans les zones pavillonnaires pour en faire leur nouveau terrain de jeu. Ils préparent ensemble la nouvelle création de l’Agence de Géographie affective qui révélera la beauté cachée de ces territoires périurbains. WOUAF se jouera dans l’espace public, sur la route, au milieu des pavillons… Même les animaux domestiques auront leur mot à dire !
Si le travail autour de cette création prendra davantage forme sur la saison 2022/2023, de premiers repérages seront possibles…


Peuple du 45e


Olivier met en scène le spectacle Peuple du 45ème qui prolonge le cheminement sur le 45e parallèle – qui traverse notamment Saint-André-de-Cubzac – du photographe Nicolas Lux et de l’auteur Christophe Dabitch.


Même pas peur !

La dernière création de l’Agence de Géographie affective pour laquelle l’équipe est venue travailler au Champ de Foire sur la saison 2020/2021 est programmée pour la fin du printemps 2022.


[ ENTREVUE AVEC OLIVIER ]

Que veut dire pour toi “Franchir le pas” ?
Cette notion est intéressante par rapport à l’Agence de Géographie affective parce que c’est l’idée du projet : oser, aller sur un territoire inconnu, traverser ses peurs, aller au-delà de ce qu’on connaît.
Pour moi par exemple, c’est partir en Iran, ou à Marseille, pour réinventer mes pratiques, partir vivre à la campagne aussi, ou encore être en compagnonnage avec le Champ de Foire ! Franchir le pas pour moi, c’est le dépassement de soi.

Si tu penses à Saint-André-de-Cubzac, tu penses…
… À cette vue sur la Dordogne. Je suis passé beaucoup à Saint-André-de-Cubzac pour rejoindre des copains en Charente. Je pense au début de l’estuaire nord comme la limite dépassée du territoire bordelais.
Et puis au Champ de Foire avant tout, et même au Cubzaguais à travers le travail de La Grosse Situation.
Le Champ de Foire, c’est de l’histoire ancienne, une histoire d’amour avec – la première venue – la représentation en 2011 de Ta bouche que j’aime tant embrasser, est-ce que tu peux la fermer ?.

Alors, Même pas peur ! de rester trois ans avec nous ?
Ah Ah !