ARTISTE FIL ROUGE 2021>2022

Jann Gallois / Cie BurnOut

En parallèle d’une équipe artistique régionale en compagnonnage trois ans, Le Champ de Foire aura dorénavant, chaque saison en fil rouge, un.e ou une artiste de dimension nationale différent.e. C’est avec Jann Gallois, jeune et talentueuse chorégraphe que nous avons le plaisir de débuter cette démarche.

PRÉSENTATION
En 2012, après un riche parcours d’interprète, Jann Gallois se lance dans l’écriture chorégraphique, fonde la Cie BurnOut et crée P=mg, solo neuf fois récompensé. Très vite remarquée, elle confirme sa signature artistique en échappant aux conventions de sa famille hip-hop. Elle crée Diagnostic F20.9 en 2015 qui lui a valu le titre de meilleur espoir de l’année par le magazine allemand Tanz. Implantée en région Ile-de-France, elle a notamment été artiste associée à Chaillot-Théâtre National de la danse (2017-2021).

LES RENDEZ-VOUS DE LA SAISON 2021>2022
Parce que ses chorégraphies nous touchent tant elles traduisent le regard que Jann porte sur le monde et sa préoccupation pour les liens humains ou la spiritualité, nous vous proposons de retrouver la compagnie BurnOut en trois occasions :

  • Quintette le 5 octobre 2021 ;
  • Soirée plateau partagé : Reverse & Mandala (nécessitant la participation de trente personnes danseuses amatrices. Renseignements au 05 64 10 06 31) le 29 janvier 2022 ;
  • Ineffable le 24 mai 2022.

Avec onze autres projets en France, cette collaboration a été retenue dans le cadre du dispositif TRIO(S) créé par l’ONDA et la SACD pour encourager la diffusion de la danse, favoriser la présence des œuvres chorégraphiques et soutenir les artistes et structures de diffusion.

[ ENTREVUE AVEC JANN ]

Que veut dire pour toi “Franchir le pas” ?
« Franchir le pas » désigne pour moi le courage intérieur d’oser se lancer quel que soit le projet engagé. Il y a une invitation au dépassement de soi, oser à chaque instant se frotter à des limites que l’on pense inaccessibles ou interdites et ainsi permettre de se redécouvrir.

À quoi pourrait ressembler un voyage entre Paris et Saint-André-de-Cubzac ? Comment tu le traduirais en un geste chorégraphique ?
Un voyage entre Paris et Saint-André-de-Cubzac pourrait ressembler à un saut quantique ! Les éléments qui composent ces deux villes sont de même nature, mais les distances entre chaque particule et l’agitation moléculaire sont radicalement différentes. Le geste que je choisirai pour traduire ce voyage serait un saut suivi d’une série de roulades qui ralentissent pour se déposer tranquillement.

Est-ce que la danse nous sauvera ?
À elle seule je ne suis pas sûre mais elle aidera certainement à la construction d’un monde meilleur !